Duo, trio ou quartette ?

François, Séb, avant même de se glisser ensemble dans la lumière, l’un et l’autre se sont découverts de plus en plus complices. Une génération aurait pu les séparer. Pourtant, de partage en rencontre, les deux hommes se font écho et tour à tour père, fils, frère… Leur amitié s’impose. Une note vole entre eux, invisible comme un fil de funambule ; sans rien se dire, l’un l’entend et l’autre la joue. Des mots qui chantent s’échappent des touches.

Durant ces quelque dix années, nombreux furent les compagnons de route à se joindre au duo comme autant de belles escales.

Et puis, comme une évidence, la mer et l’air trouvent leur feu, Philippe vient les sublimer. Instantanée, fulgurante la formule est magique, flamboyante. Sept autres années de voyages, de belles surprises, avec toujours plus de passion et d'enthousiasme.

Qui donne vie et sens aux rêves de l’un ?

Qui ose croire en l’autre ?

Enfin, à l'occasion d'une halte, personne ne sait vraiment où, comme une amarre enfin offerte à cette chaloupe, Michel vient les relier. Comme s’il avait toujours fait partie du voyage. La mer, l’air, le feu trouvent leur terre. et pas pour s'y arrêter ! Oh non ! Pour y rebondir et voyager encore plus loin !

Un quartet comme un retour à soi, entre alter ego.

À nu, libres de tout faux-semblant, les chansons disent cette évidence.